#Entraîneurs – La sectorisation opérationnelle

  • 0

#Entraîneurs – La sectorisation opérationnelle

Dans la grande majorité des sports que j’ai pu étudier ou observer, les processus d’entraînements se concentrent principalement sur un environnement « prédéfini et limité » et sur les compétences attendues par les athlètes et les équipes dans ce dernier.

Terrain de football, ring de boxe, parcours de golf, piste d’athlétisme, patinoire,…

Seulement se qui se passe en amont ou autour du terrain est rarement travailler à l’entraînement. Pourtant la maîtrise de l’espace et du temps est une arme redoutable pour performer. #Diviserpourmieuxperformer 😉

Dans l’univers opérationnelle des pompiers, l’entraînement quotidien consiste à développer des compétences similaires au monde du sport (physique, technique, tactique et mental) pour être prêt le jour J. Mais à la différence, une attention importante sera porter sur la sectorisation. Et cette dynamique fait partie intégrante des processus d’entraînement et de l’instruction.

La sectorisation opérationnelle consiste à répartir en secteur et à découper les différentes phases opérationnelles d’une intervention en fonction des différents risques rencontrés. Cette sectorisation est une représentation virtuelle qui va structurer l’environnement, l’espace et le temps en phase de travail. Ainsi chaque acteurs, en fonction du secteur virtuel où ils se situent, adopteront un rôle, un comportement, un niveau de vigilance ou une communication spécifique par exemple.

Au football par exemple, nous pourrions sectoriser les phases d’action en 4 zones. La zone terrain où se situe et joue l’équipe, une zone secondaire où l’entraîneur agit, dirige, prends ses décisions. Une zone d’appuie où se trouve le staff et les remplaçants et la zone liée au vestiaire avec ses multiples fonctions. Avec des liens entre chaque secteur, une organisation, des rôles, une communication adaptée, un niveau d’engagement et émotionnel spécifiques et automatisés et j’en passe.

Quels que que soit le sport pratiqué (individuel ou collectif) tout est imaginable.

Intégrer ce type de stratégie dans la préparation quotidienne permet d’optimiser et d’automatiser efficacement la performance des acteurs du sport (staff technique inclus) attendue sur et en dehors du terrain de jeu.

Mais aussi de :

  • créer une évolution chronologique et évolutive des comportements, de la concentration et des émotions
  • Favoriser la compréhension et la représentation virtuelle de l’environnement
  • diminuer le stress en redirigeant l’attention et la concentration sur des phases stratégiques et non contrôlantes
  • de pensée le jeu dans sa globalité
  • Etc

Il existe de nombreuses autres méthodes issues du monde opérationnel militaire associées à l’entraînement cognitif qui sont transposables au milieu de la performance sportive

Mon travail consiste à étudier et optimiser les processus d’entraînement des disciplines sportives en m’intéressant principalement aux mécanismes invisibles de la performance.

Simplement passionnant.

———————————————————-

Plus d’informations sur le Concept Adaptation & Performance.

Prochain Workshop spécial « Entraîneurs de sports individuels » le 09 & 10 novembre 2019 au CREPS Bordeaux Aquitaine. INSCRIPTION ICI

Pierre Palanque
contact@mental-access.com


Leave a Reply

Catégories

8 Partages
Partagez8
Partagez
Tweetez
Enregistrer